Une molécule antioxydante, le resvératrol, présente entre autre dans le vin rouge, pourrait permettre de lutter contre les pertes de mémoire et par extension la maladie d’Alzheimer.

Cave-Vin-Bouteilles-FranceSoir_17

Boire du vin rouge (avec modération tout de même) pourrait stimuler votre mémoire. C’est ce que tend à prouver une équipe de chercheurs américains qui a démontré que le resvératrol – une substance bien connue présente dans le vin rouge et le chocolat – pourrait aider à prévenir les pertes de mémoire en lien avec l’âge.

L’étude publiée dans la très sérieuse revue scientifique Scientific Report souligne que le resvératrol, un polyphénol antioxydant souvent évoqué pour ses effets potentiels de prévention des maladies cardiaques et du vieillissement, est présent, entre autres, dans les mûres, la grenade, les cacahuètes, le chocolat ou le raisin et donc dans le vin rouge.

L’équipe de chercheurs s’est livré à des expériences sur des rats de laboratoire, partant du principe que les humains et les animaux subissaient une baisse de leurs fonctions cognitives après quarante ans. Deux groupes de rongeurs ont été formé, un premier qui avait reçu un traitement à base de resvératrol enregistrait une amélioration considérable des capacités d’apprentissage spatial et de mémoire, tandis que le second, qui n’a reçu aucun traitement n’a montré aucune amélioration.

« Cette étude fournit de nouvelles preuves que les traitements au resvératrol vers 60 ans peuvent aider à améliorer les fonctions de mémoire et d’humeur en fin de vie« , note le professeur Ashok K. Shetty, directeur de l’Institute for Regenerative Medicine de l’Université Texas A&M. Une telle avancée pourrait permettre de réduire les risques de contracter la maladie d’Alzheimer et d’améliorer le quotidien des malades en souffrance.

Il faut néanmoins rappeler que l’excès de consommation de vin rouge nuit à la santé et peut, entre autre, augmenter les risques de contracter certaines formes de cancer.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Note des administrateurs :

Nous remercions Danielle L. pour cet article.

Publicités